Cleary, William (Willie)

Durant la Première Guerre mondiale, le 22e Bataillon canadien-français de Québec, surnommé les « Vandoos » (à cause de la prononciation de vingt-deux en anglais), a mis pied à terre en France en septembre 1915, où il s’est battu au sein de la 5e Brigade d’infanterie de la 2e Division canadienne tant en France qu’en Flandres jusqu’à la fin de la guerre. Au moins deux soldats autochtones exceptionnels de ce bataillon obtinrent la Médaille militaire pour bravoure : William Cleary et Joseph Roussin.

William Cleary

William Cleary, un Montagnais, est né le 3 juin 1897 à Pointe-Bleue (connue sous le nom de Mashteuiatsh depuis 1985), une réserve des Premières Nations située dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec. Il travaillait comme journalier au moment de s’enrôler à Chicoutimi le 24 mars 1916.

Cleary a servi à titre d’éclaireur dans le 22e Bataillon. En février 1918, il s’est porté volontaire pour se joindre à un détachement qui se dirigeait vers un poste ennemi situé près de Lens, en France. Quand les commandos sont revenus dans leur propre tranchée, ils se sont rendu compte que deux des leurs manquaient à l’appel. Cleary est immédiatement retourné au poste ennemi et, avec l’aide de trois autres soldats, il ramena les deux hommes blessés.

Trois mois plus tard, Cleary fut blessé par balle, l’obligeant à passer une période de convalescence en Grande-Bretagne. En février 1919, Cleary était de retour au Canada. C’est en octobre de la même année, au parc La Fontaine de Montréal, qu’il a reçu des mains du prince de Galles, le futur roi Édouard VII, sa Médaille militaire pour actes de bravoure lors d’un raid important.

Joseph Roussin

Joseph Roussin, un Mohawk de la bande de Kanesatake, est né le 12 avril 1887, à Oka, Québec. Après avoir travaillé comme bûcheron, Roussin s’est enrôlé dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC) le 16 juillet 1915, à Ottawa.

Roussin a d’abord servi à Ottawa avec le nouveau 77e Bataillon d’infanterie canadienne avant d’être transféré au 38e Bataillon le 6 décembre 1915. Ce bataillon a servi dans la garnison des Bermudes. Le 26 janvier 1916, Roussin s’est joint aux rangs du 69e Bataillon d’infanterie qui s’est embarquée pour l’Angleterre le 17 avril 1916. Finalement, le 27 août 1916, Roussin fut transféré au 22e Bataillon.

Le 15 août 1917, le premier jour de la bataille de la côte 70 située près de Lens en France, Roussin qui servait à titre d’éclaireur a mérité sa Médaille militaire pour avoir réussi une attaque solo contre huit soldats ennemis. Après avoir attaqué et tué cinq soldats allemands, il est revenu avec trois prisonniers et une entaille au bras causée par une baïonnette ennemie. Heureusement, la blessure s’est cicatrisée et il est retourné au combat un mois plus tard.

Dans l’histoire du bataillon, le soldat Roussin figure parmi ceux ayant subi le plus de blessures dans le Régiment :

Dans la hutte de l’aumônier … voici un autre blessé qui vient se faire panser. Il a reçu une balle au poignet. C’est un des éclaireurs du 22e, Roussin, un Indien, l’homme le plus de fois blessé du régiment et, peut-être de l’armée britannique, car, à la suite de cette déchirure, il pourra porter un neuvième galon de blessure. D’ailleurs, aussitôt pansé, il retourne à son poste; il commence à s’habituer!

Roussin a été blessé neuf fois durant son service au front, mais il a survécu à la guerre et est revenu au Canada à la fin de 1918.

Lectures complémentaires

  • Anciens Combattants Canada. Soldats autochtones : Terres étrangères. [Ottawa]: Anciens Combattants Canada, 2005. Consulté le 8 mars 2016
  • Bibliothèque et Archives Canada. Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914-1918. Document d’attestation de Joseph Roussin. Consulté le 8 mars 2016
  • Bibliothèque et Archives Canada. Soldats de la Première Guerre mondiale : 1914-1918. Document d’attestation de William Cleary Consulté le 8 mars 2016
Notice biographique
Nom et prénom Cleary, William (Willie)
Nation Montagnais
Nom de bande Montagnais du Lac St-Jean
Lieu de bande Mashteuiatsh, QC
Date de naissance 1897-06-03
Lieu de naissance Pointe-Bleue, PQ
Proche parent Mother: Marguerite Cleary
Métier avant l’inscription Labourer
Religion Roman Catholic
Conflit WWI
Numéro de service 672469
Dossiers de service http://www.bac-lac.gc.ca/eng/discover/military-heritage/first-world-war/first-world-war-1914-1918-cef/Pages/list.aspx?k=RegimentNum%3a%22672469%22
Unité du CEC 22e Bataillon canadien-français
Grade militaire Private
Date d’inscription 1916-03-24
Lieu d’inscription Chicoutimi, PQ
Âge au moment de l’inscription 19
Décorations décernées (MM)
Identificateur 9082