Anderson, Charlotte Edith

Source : Anciens Combattants Canada

On ignore souvent le fait que des femmes autochtones ont officiellement participé à la Première Guerre mondiale. L’une des histoires les plus intéressantes est celle de l’infirmière Edith Anderson.

Anderson est née en 1890 sur la réserve des Six Nations, près de Brantford, Ontario. Une élève très douée, Anderson, alors âgée d’un peu plus de 20 ans, a tenté sans succès de s’inscrire dans plusieurs écoles d’infirmières. À l’époque, les femmes autochtones étaient généralement exclues des programmes de soins infirmiers au Canada. [La loi fédérale sur les Indiens restreignait l’accès des membres des Premières Nations à l’éducation supérieure.] Anderson s’est donc dirigée vers les États-Unis où elle a été acceptée à la Rochelle Nursing School de New York. Première de sa classe, elle a obtenu son diplôme d’infirmière en 1914. Pendant un certain temps, elle a travaillé comme infirmière dans une école privée de New Rochelle. Toutefois, en 1917, lorsque les États-Unis entrèrent en guerre, Anderson s’est portée volontaire comme infirmière militaire au sein de la U.S. Army Medical Corps. Après une formation sur place de trois mois, et avant de quitter le Canada pour la France en février 1918, elle a rendu visite à sa famille sur la réserve des Six Nations où elle a reçu ses vêtements de cérémonie mohawk dans lesquels elle serait ensevelie si elle venait à mourir outre-mer.

Comme environ 3000 autres Canadiennes ayant participé à l’effort de guerre, Anderson a travaillé pendant plus d’un an comme infirmière à Vittel, France, à l’Hôpital numéro 23 de la base Buffalo. La majorité de ces femmes faisaient partie du Service infirmier de l’Armée canadienne. Elles étaient célibataires et généralement bien éduquées (ce qui, pour les femmes de l’époque, signifiait qu’elles avaient complété leurs études secondaires). Les infirmières s’étaient méritées beaucoup de respect durant la guerre, car leurs tâches étaient très épuisantes tant sur le plan physique qu’émotionnel. Le journal intime d’Anderson contient plusieurs références à ses longues heures de travail auprès des patients intoxiqués par les gaz ou grièvement blessés, et ses marches sur les champs de bataille à la recherche de blessés. En juin 1918, elle a noté ce qui suit au sujet d’un cas particulier : « Mon patient préféré, Earl King, un jeune homme qui m’avait adoptée comme sa grande sœur, est mort ce matin à 7 h 15. Il a fait une hémorragie à 3 h 15. Le pauvre garçon a perdu connaissance immédiatement. Mon cœur s’est brisé. J’ai pleuré une bonne partie de la journée et je n’ai pas pu dormir. »

Après la guerre, Anderson est retournée sur la réserve des Six Nations. Elle a épousé Claybran Monture avec qui elle a eu quatre enfants. Elle a continué de travailler comme infirmière et sage-femme à Brantford jusque dans la soixantaine. Elle est morte en 1996, peu avant son 106e anniversaire de naissance. Anderson a probablement été une source d’inspiration pour d’autres femmes sur sa réserve. Après la guerre, la carrière d’infirmière est devenue un choix de plus en plus populaire chez les femmes de sa communauté.

Lectures complémentaires

  • Anciens Combattants Canada. “Infirmière outre-mer”. Consulté le 28 janv. 2016.
  • Charlotte Edith Anderson Monture. Diary of a war nurse. Ohsweken, Ont: privately printed, 1996.
  • Alison Elizabeth Norman. Race, gender and colonialism : public life among the Six Nations of Grand River, 1899-1939. Toronto, 2010. Consulté le 28 janv. 2016.
  • Grace Poulin. Invisible women: WWII Aboriginal servicewomen in Canada. [Thunder Bay, Ont.] : D.G. Poulin, c2007.
Notice biographique
Nom et prénom Anderson, Charlotte Edith
Aussi connu comme Monture, Charlotte Edith, Monture, Edith
Nation Six Nations
Nom de bande Upper Mohawk Band
Lieu de bande Six Nations Grand River, ON
Sexe female
Date de naissance 1890-01-01
Lieu de naissance Six Nations Reserve
Date de décès 1996-04-03
Marié avant l’inscription Single
Métier avant l’inscription Nurse
Notes biographiques John Moses - My maternal grandmother Edith Anderson Monture served with the US Army Nurse Corps of the AEF during the First World War. Born and raised at the Six Nations of the Grand River Territory in 1890, as a young woman she determined to become a nurse, but Indian Act restrictions of her era obliged her to take her training in the US. She was living and working as public health nurse in NYC when the Americans joined the war effort in 1917. So she volunteered for duty as a nurse, but with the US Army as opposed to the Canadian or British Army. She served overseas in France from 1917 to 1919. Returning to Six Nations after the War, she married, raised her own family, and continued working as a nurse and midwife at Six Nations until the 1960s. She passed away in 1996, just a few days short of her 106th birthday. At her funeral, many of the Six Nations clanmothers and other elder women in attendance lovingly recalled how of all their many children, it was usually Edith who attended them at their deliveries, and handed them their newborns. Interested readers should google "Native Soldiers, Foreign Battlefields" and "A Commemorative History of Aboriginal Peoples in the Canadian Military". Canada's two largely Indigenous battalions of the Great War were the 107th "Timber Wolf" Battalion, and the 114th Battalion, "Brock's Rangers". My great uncles Arnold Moses and James Moses (Delaware band, Six Nations of the Grand River) both served in each of these. Pvt. Arnold Moses survived the War, but Lt. Jim Moses transferred to the Royal Flying Corps/Royal Air Force, and was reported MIA on 1 April 1918 while serving as a forward artillery observer and air gunner with 57 Squadron RAF.
Conflit WWI
Unité du CEC Nurse U.S. Medical Corps, Vittel France
Expérience militaire antérieure No
Date d’inscription 1917-01-01
Lieu d’inscription New York, USA
Âge au moment de l’inscription 27
Décédé à l’âge de 105
Autres liens http://www.veterans.gc.ca/eng/remembrance/those-who-served/aboriginal-veterans/native-soldiers/nurse ; http://www.canadiangreatwarproject.com/searches/soldierDetail.asp?ID=113024
Photo http://www.veterans.gc.ca/eng/remembrance/those-who-served/aboriginal-veterans/native-soldiers/nurse
Numéro de réference Veterans’ Land Grants 1946-1957 (LAC RG10-B-3-e-xvi)
Identificateur 2309